×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Les secrets de la Place des Quinconces

Justin Ducol Justin Ducol

Les secrets de la Place des Quinconces

Que l’on soit bordelais-e ou touriste, on a tou-te-s un souvenir à partager sur la Place des Quinconces. Point essentiel de Bordeaux (sa station de transports en commun, la plus empruntée du réseau, est un passage quotidien pour bon nombre de bordelais), sa disposition unique au coeur du centre-ville en fait un lieu de rendez-vous privilégié pour les locaux. Mais la Place des Quinconces abrite également de nombreux secrets méconnus de ses passants habituels. On vous en compte quelques uns ?

À l’origine, une forteresse

Le saviez-vous ? Bien avant l’actuelle place que nous connaissons, il se situait sur l’Esplanade des Quinconces une ancienne forteresse du nom de Château Trompette ! Ce château avait été construit par le roi dans le but d’imposer son pouvoir, alors que Bordeaux se réveillait de 300 ans d’influence anglaise…

La plus grande place de France

Ce n’est pas rien ! Avec sa superficie de 12 hectares, la Place des Quinconces est tout simplement la plus grande place de France et l’une des plus vastes d’Europe ! Sa dimension unique lui permet d’accueillir des évènements de grande envergure, comme la Foire d’Automne ou des cirques occasionnels.

© Mon Nuage

Quinconces, pourquoi ?

C’est tout simple : avez-vous déjà remarqué la disposition des arbres plantés sur la place ? Ils sont disposés en quinconce, et ce, depuis 1818 ! L’aménagement de la place aura duré 10 ans, jusqu’en 1828 ! Le nom de la place, lui, ne sera réellement que choisi et officiel après la Révolution de 1848, la place étant auparavant nommée “Place Louis XVI”, puis “Place Louis-Philippe”.

Publicité

La Fontaine de Bartholdi  

L’idée d’un monument pour orner la place des Quinconces vint rapidement, et c’était à l’origine une simple fontaine, commandée au sculpteur français Bartholdi. Réalisée en 1888, la ville de Bordeaux trouva son prix bien trop onéreux, et c’est la ville de Lyon qui en fit l’acquisition pour orner sa place des Terreaux. La ville de Bordeaux décida par la suite de regrouper ses deux idées – celui du monument aux Girondins ainsi que l’idée d’une fontaine – pour aboutir au monument actuel que nous connaissons.

© Flickr

Un bunker sous la place

De par sa position (proche de l’Océan Atlantique) et son port, Bordeaux était durant la Seconde Guerre Mondiale une ville privilégiée pour l’occupant allemand. En 1943, des abris anti-aériens fortifiés et des blockhaus sont construits. Proche des quais, la Place des Quinconces est prise pour cible et un bunker y est construit sous ses terres. Il faisait 83 mètres carrés et possédait une hauteur sous plafond de 2,30 mètres !

Il y aurait tant d’autres choses à raconter sur la Place des Quinconces. Avez-vous des anecdotes à nous partager sur son histoire ? Faites-le sur Instagram en utilisant le hashtag #bordeauxsecret ! 

À faire