×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Les siestes électroniques font du bruit au CAPC !

Clementine Ponsin Clementine Ponsin

CAPC

Bien que cela puisse vous suprendre, le principe de cet évènement novateur ne date pas d’hier. En effet, l’écoute « horizontale » dans un lieu insolite est un concept de 2002. Cette nouvelle façon d’apprécier la musique électronique réveille nos sens d’une façon totalement atypique, tout en nous invitant à la détente. Cette fois, c’est le CAPC qui reçoit, un projet d’envergure haut en couleurs.

capc
© CAPC

L’artiste londonienne investit sa nef en y réalisant in situ un immense plafond artificiel formé par un voile opaque, sur lesquels reposent des déchets organiques et chimiques. Éponges, vernis à ongles, papier hygiénique, feuilles de salade, cendre, dentifrice, bougies, collants issus de la grande distribution, forment alors une critique à grande échelle contre la société de consommation. Détendez-vous, ouvrez grand vos yeux, vos oreilles, et votre esprit !

*Nota Bene : Pour participer à cet évènement, l’entrée est libre, dans la limite des places disponibles et sur présentation de son billet d’entrée pour le musée.

© Photo de couverture : CAPC

À faire Culture