×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Coronavirus : la France entre en confinement général pour « quinze jours au moins »

Justin Ducol Justin Ducol

Coronavirus : la France entre en confinement général pour « quinze jours au moins »

Lors de son allocution ce lundi 16 mars, Emmanuel Macron a annoncé – sans pour autant prononcer le mot confinement – les déplacements réduits au strict nécessaire dès ce mardi 17 mars midi (12h00) pour « quinze jours au moins ». Alors, à l’heure de cette période de confinement général, quelles sont les mesures mises en place et qu’est-ce qui change ?

Report du second tour des élections municipales 

Ce lundi soir, si le Président de la République Emmanuel Macron a officiellement annoncé le report du second tour des élections municipales, il n’en a pas communiqué la date. Selon les dires du Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, ce second tour sera reporté « au plus tard au mois de juin. »

La fermeture des frontières 

Depuis ce mardi midi, les frontières à l’entrée de l’UE et de Schengen seront désormais fermées. Les ressortissants français, quant à eux, pourront rentrer sur le territoire français.

Une autorisation requise pour se déplacer 

Le Ministre de l’Intérieur a par ailleurs précisé les modalités de confinement. Pour vous déplacer, il vous faudra donc remplir quotidiennement une autorisation remplie imprimée ou rédigée à la main (autorisation disponible ici). Les déplacements ne seront autorisés que dans les cas suivants :

  • Les trajets travail-domicile lorsque le télétravail n’est pas envisageable
  • Les achats de première nécessité dans les commerces de proximité
  • Les rendez-vous chez les professionnels de santé
  • La garde d’enfants et le soutien aux personnes vulnérables
  • La sortie des animaux de compagnie
  • La pratique de l’exercice physique à titre individuel
100 000 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés 

Pour que ces nouvelles mesures soient respectées, le gouvernement français a mobilisé 100 000 membres des forces de l’ordre afin d’effectuer des contrôles et verbaliser les personnes qui ne respecteraient pas ces nouvelles règles en vigueur depuis ce mardi midi. Pour le non-respect de ces nouvelles mesures, vous pourrez donc être verbalisés à auteur de 38 euros. Une amende qui grimpera bientôt à 135 euros.

Publicité

Se protéger contre le Coronavirus

Le Covid-19 est un virus dangereux qui n’est pas à prendre à la légère. Il est obligatoire de mettre en place les indications d’hygiène suivantes afin d’empêcher la propagation du virus pour soi et pour les autres.

© Auteure originale de l’article : Laura Coll, Paris Secret.

Top Nouveautés