×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Bordeaux doit-elle craindre une fermeture des quais ?

Clémentine Ponsin Clémentine Ponsin

Bordeaux doit-elle craindre une fermeture des quais ?

Avec l’arrivée des beaux jours, les apéritifs improvisés éclorent un peu partout et les attroupements bourgeonnent, notamment le long du Canal Saint-Martin… Après les quais de la Garonne à Toulouse et les quais de la Seine à Paris, c’est sur les quais de Bordeaux que sont braqués tous les projecteurs !

Pierre Hurmic est sur le qui-vive ! Après l’évacuation des bords du Canal dimanche dernier, le maire de Bordeaux avouait s’être rendu sur place, incognito, histoire d’observer le comportement des bordelais sur les quais. Son verdict est sans appel, il souhaite mettre un terme à ces « goulots de surfréquentation » autour de quelques bars servant des bières à emporter. Il est donc tout naturel que les bars soient également dans le collimateur de la mairie, leur système de boissons à emporter étant jugé bien trop attrayant…

Finalement, retournement de situation digne de votre série préférée, le maire EELV s’est assoupli. Lundi, il annonçait sa volonté de repousser le couvre-feu à 20h, et ajoutait que la fermeture des quais n’était envisageable qu’en « solution de dernier recours », afin de ne pas pénaliser la totalité des promeneurs à cause de quelques irresponsables.

La mairie prévoit donc de renforcer les contrôles de la police municipale le week-end mais compte davantage sur la responsabilité individuelle que sur la répression.

Publicité

Affaire à suivre…

© Photo de couverture : Shutterstock

Top Nouveautés