×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

3 girondines dans le top 40 des Femmes Forbes 2020 !

Clémentine Ponsin Clémentine Ponsin

3 girondines dans le top 40 des Femmes Forbes 2020 !

À l’approche de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Bordeaux Secret braque ses projecteurs sur trois femmes bordelaises influentes du top 40 des Femmes Forbes 2020 (France). Trois portraits de femmes aux multiples facettes, aussi inspirantes qu’influentes. 

Comme chaque année, LE magazine référence de l’économie américaine réalise un palmarès unique en son genre : les 40 Femmes Forbes 2020. En France, c’est un jury d’exception qui a dû plancher sur 300 personnalités triées sur le volet par la rédaction. Isabelle Hudon, ambassadrice du Canada, Marion Darrieutort, présidente d’Elan Edelman, Pascal Cagni, président de Business France, Marc Simoncini, fondateur de Meetic, la comédienne Frédérique Bel et Dominique Busso, CEO de Forbes France, ont donc départagé, parmi cette liste de haute voltige, les 40 femmes les plus inspirantes.

Les critères ? La réussite professionnelle, mais surtout le niveau d’engagement en faveur des causes actuelles, l’humanisme, ou encore le « rayonnement international », valeurs fortes incarnées par les Femmes Forbes. Lumière sur les trois bordelaises de ce top 40.

Virginie Calmels, Conseillère Régionale De Nouvelle-Aquitaine

© Challenges

Virginie Calmels est née à Talence, en Gironde. Dirigeante des groupes de médias Canal+ et Endemol entre 1998 et 2014, elle devient première adjointe au maire de Bordeaux, (Alain Juppé), vice-présidente de Bordeaux Métropole et présidente du groupe d’opposition de la région Nouvelle-Aquitaine. Elle quitte la mairie de Bordeaux en même temps qu’Alain Juppé, en 2019 afin de lancer son entreprise un an plus tard.

Son projet : Futurae, une école de l’enseignement supérieur dédiée aux industries créatives et au marketing digital. En parallèle, elle est vice-présidente de Bordeaux Métropole, chargée des sites majeurs d’attractivité économique, depuis décembre 2015. Si ça, ce n’est pas de l’empowerment

Vanessa Feuillatte, Danseuse à l’Opéra

© Forbes

C’est à trois ans que Vanessa Feuillatte trouve sa vocation. Formée à l’école de danse de l’Opéra national de Paris, elle auditionne pour le ballet de l’Opéra national de Bordeaux. La danseuse place la barre haut, toujours plus haut ! Et comme elle a plus d’une corde à son arc, elle est admise au sein du Cours Florent, cours d’interprétation de renommée internationale. Elle doit alors faire un choix.

Publicité

Finalement, elle choisit d’intégrer la troupe bordelaise en 2004, où elle sera nommée soliste en 2008. Trois ans après, Vanessa est nommée première danseuse de l’Opéra national de Bordeaux lors de sa remarquable interprétation de Casse-Noisette. En 2016, elle réalise une jolie pirouette en fondant l’Académie de danse Vanessa Feuillatte au Bouscat. Comme la ballerine est incapable de tenir en place, elle est également ambassadrice de plusieurs marques et d’associations caritatives. En bref, un véritable couteau-suisse !

Mathilde Thomas, Cofondatrice de Caudalie

© Westwing

En 1995, Mathilde Thomas lance la marque Caudalie avec son mari Bertrand. Ensemble, ils développent une gamme de soins aux vertus anti-âge à base d’actifs de polyphénols (contenus dans les pépins de raisins). 4 ans plus tard, sur les terres du château Smith Haut Lafitte, Mathilde crée le premier « spa vinothérapie ».

Le concept ? La combinaison gagnante du spa et du vin. Qui dit mieux ? En 2009, Caudalie lance Premier Cru, une ligne de soins premium anti-âge florilège des brevets best of de la marque. Comme tout travail mérite récompense, en 2018, elle reçoit la Légion d’honneur pour son parcours d’entrepreneure sans faille et engagée. Pionnière de la vinothérapie, elle est à la pointe de l’écologie, tout comme la cité girondine !

© Photo de couverture : Vanessa Feuillatte – Cité du Vin

À faire Top Nouveautés